Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Les Minimes, Agence immobilière TOULOUSE 31200

L'actualité de CENTURY 21 Les Minimes

Rencontre avec AutonomiAdom aux Minimes, Toulouse !

Publiée le 22/09/2015

Rencontre avec Aafafe PAQUET, responsable d'agence, et sa collaboratrice Emilie, AutonomiAdom, 41, Avenue des Minimes, 05 61 57 82 20, des commerçants des Minimes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre service cible plutôt quel type de clientèle?

Tout le monde, nos principales catégories de clients aujourd'hui sont les suivantes:
- Des personnes en perte d'autonomie qui ont besoin d'aide ou d'accompagnement au quotidien.
- Les actifs dans le besoin de services, comme le ménage.
Quel type de services ?
Le spectre est large, prenons quelques exemples:
- Ménage
- Accompagnement
- Promenade, course
- L'aide de vie, à la toilette, aide à l’habillage
- Aide à la préparation de repas
- Aide administrative
La liste n'est pas exhaustive!

Quel est votre parcours, comment avez vous atterri dans cette entreprise ?
Emilie: j'étais esthéticienne puis s'est présentée l'occasion d'exercer ce métier qui me correspond parfaitement. 
Aafafe: J'ai commencé à Lille: j’ai été d'abord sur le terrain en tant qu’auxiliaire de vie sociale. J'ai également fait partie d'un jury d'un centre de formation (dans le même domaine) et puis formatrice du centre, président du jury DRASS (Direction régionale des affaires sanitaires et sociales) et conseillère d'enseignement technologique, tout en étant responsable de secteur en même temps. En 2012, je suis passée Responsable d'agence.
Je suis venue à Toulouse pour le soleil et en recherche d'un nouveau projet professionnel.

Quelle et votre vision du métier et celle de votre entreprise ?
Notre but est très clairement de privilégier la qualité, par exemple par le biais de certification délivrée par des organismes extérieurs. Nous respectons un cahier des charges et nous avons un audit une fois par an.
Nous sommes très rigoureux et intransigeants sur la qualité de nos prestations, quelles qu'elles soient. Pour vous donner un exemple: chaque bénéficiaire (client) garde le même interlocuteur, une personne diplômée ou bien expérimentée.

Comment voyez-vous le futur de votre secteur d'activité ?
C'est un secteur en plein développement dû au vieillissement de la population. Il va falloir s'agrandir sans devenir une machine de guerre, avec une tarification raisonnable et des prestations personnalisées et adaptées.
Nous souhaitons créer un climat de confiance dans une petite structure connaissant peu de turnover.

Quelles sont les qualités nécessaires pour faire votre métier ?
Les mots clés selon nous sont empathie, rigueur, disponibilité, organisation, honnêteté, adaptabilité. Il faut être disponible et à l'écoute tout en restant très professionnel.

Et comment faites-vous pour trouver des personnes qui correspondent ? 
Le recrutement se fait en deux parties. Une première partie de tests théoriques permettant de valider les connaissances techniques nécessaires. Puis un entretien personnel pour vérifier les capacités humaines, il ne faut pas oublier qu'ils doivent aimer les gens ! Ils doivent être sympathiques mais exigeants aussi - exigeants pour le compte du client qui nous fait confiance.

Quel est votre rapport avec le quartier des Minimes ? 
Le quartier des Minimes est un quartier dynamique, avec une grande avenue commerciale et une proximité entre commerçants et habitants. Nous collaborons avec les autres acteurs du quartier, en constituant un carnet d'adresse dont nous faisons bénéficier nos clients. Nous privilégions les commerces de proximité dans un esprit de solidarité, reflet d'une entente familiale.

Avez-vous des visions pour l'évolution du quartier, notamment au travers de l'association "Les Pros des Minimes" récemment remise en route ? 
C'est tous ensemble que nous allons relancer l'économie du quartier. Tout le monde peut se connaître et partager, on va pouvoir dynamiser le quartier. Les Pros des Minimes doit être ouvert à tous et avant tout créer une cohésion entre tous les acteurs locaux.

Il faut avant tout adapter le quartier à la nouvelle économie de services, et ceci avec de la fraîcheur et du dynamisme. Il faut donner envie aux gens, les faire venir. Et encore une fois: utilisez le quartier !!!

Notre actualité